Commission agriculture

2015+

MARCACHAUD

 

2014+

MARCACHAUD

Nous avons eu en 2013 des températures relativement basses, accompagnées de pluies régulières. La consommation en eau irrigation fut nettement inférieure à l’année précédente.

En 2013 : 185000 M3 facturés

En 2014 : 117000 M3 facturés

Le prix du M3 d’eau est calculé en fonction de la consommation et sert à financer les frais de gestion du lac. Nous avons donc une augmentation du prix. Soit, 0,18€ le M3 pour l’usage agricole, et 0,36€ le M3 pour l’usage domestique.Les charges fixes sont inchangées.

En 2015, nous arrivons au terme du remboursement des emprunts contractés lors de la réhabilitation du réseau d’irrigation en 1999. Une consultation auprès des irrigants sera nécessaire afin de définir un nouveau programme d’investissement visant à maintenir un bon fonctionnement des installations. 

Christian JADAS
Adjoint à l’agriculture

2013 +

MARCACHAUD

Malgré un printemps pluvieux, qui pouvait laisser envisager une faible consommation, l’été fut sec et les besoins en eau d’irrigation furent importants. En effet, ayant racinés en surface durant la période pluvieuse, les maïs ont souffert dès que la chaleur arriva. Les arrosages ont donc débuté plus tard que d’habitude, mais le volume global d’eau consommé reste élevé.

En 2013, la consommation en eau d’irrigation s’élève à 174 271 M3

Afin d’équilibrer les recettes et les dépenses du budget du réseau d’irrigation du lac de Marcachaud le Conseil Municipal a décidé de fixer le prix du M3 d’eau à 0,15 € pour l’usage agricole et 0,30 € pour l’usage domestique. Les abonnements sont inchangés.

Christian JADAS
Adjoint à l’agriculture

2012

Aménagement de la plaine des sports

Enfin les travaux d’aménagement de la plaine des sports et des loisirs ont débuté.

Les élus de la commission agriculture associés à ceux de la commission des sports ont engagé depuis 2009 une réflexion sur l’aménagement paysager de la plaine des sports. Les représentants des associations fréquentant le site ont été consultés.

La première phase réalisée en 2011 consistait à améliorer la sécurité et le confort des personnes fréquentant le lieu. Les travaux réalisés  ont été l’agrandissement du parking situé à proximité de la salle des sports et un sens de circulation à l’intérieur de celui-ci a été matérialisé. L’éclairage ne saurait tarder.

La deuxième phase prévoit la création d’un espace convivial et ludique à proximité des terrains de sports

L’objectif est de proposer aux usagers qui vont cheminer sur les itinéraires, de découvrir et de profiter des différentes aires aménagées.

Les travaux de terrassement ont été réalisés et l’ensemble des aménagements prévus seront mis en place durant le premier semestre 2013.

Il s’agit de la pose d’une clôture le long du stade de rugby, ceci afin de sécuriser la billetterie du club.

Une aire de pique-nique sera créée à proximité du gymnase et de la salle des arts martiaux. Quelques tables seront aussi placées près des terrains de tennis et de rugby. Des bancs et des poubelles seront répartis sur l’ensemble du site.  Le but étant d’offrir aux associations sportives, lorsqu’elles organisent des tournois, des équipements permettant aux participants de se restaurer dans de bonnes conditions.
Une première aire de jeux pour les enfants âgés de 1 à 6 ans se trouvera près de l’aire de pique-nique. La seconde, pour les enfants plus grands, sera un élément essentiel de l’aménagement que nous souhaitons réalisés. Nous pensons à des ensembles modulaires pouvant comprendre plusieurs éléments de jeux.

En bordure du cheminement pédestre, déjà réalisé, nous prévoyons la pose d’un parcours sportif comprenant au minimum dix éléments.

Enfin, pour l’aménagement paysagé du site, nous allons planter plus de 500 arbres ou arbustes et engazonner environ deux hectares de terrain. La pose de bordure de parking en bois et de plots amovibles permettra la protection des espaces verts et des cheminements.

Notre souhait est de rendre ce lieu attractif pour que les Bazeillais qui souhaitent se promener ou participer à des activités sportives puissent profiter d’un environnement paysager de qualité. Nous espérons que les utilisateurs en feront un lieu de vie et de rencontre basé sur le respect, le respect de l’autre et le respect du site.
 
L’estimation des dépenses pour la réalisation de ce projet dépasse les 200 000 Euros.  Sa programmation, n’a pu se concrétiser que grâce au soutien du programme LEADER.

LEADER est un programme financé par l’Union Européenne au titre du Fond Européen Agricole pour le

Développement Rural dans le cadre d’un appel à projet régional.

L’aménagement du site de Sainte-Bazeille s’articule autour d’une priorité ciblée :

Le Conseil Municipal a donc souhaité attendre d’avoir tous les accords de subventions avant de débuter les travaux.

Plan de financement :
 
Christian Jadas et Daniel Fort 
Adjoints

2011 +

Point sur la campagne d'irrigation

Contrairement à l’année dernière, la campagne d’irrigation a été chaotique et semée d’incohérences climatiques. En effet, la sécheresse des mois de mai et juin a obligé les agriculteurs à arroser très tôt dans la saison. Cela a malheureusement entraîné des consommations électriques hors contrat avec une incidence pénalisante sur les dépenses de fonctionnement du réseau d’irrigation.

Malgré une entame de saison inquiétante, le mois de juillet a été contre toute attente relativement humide et n’a pas entraîné de gros besoins en irrigation. Ce qui nous a permis d’éviter de fortes restrictions d’eau.

Toutefois, depuis cet épisode pluvieux estival, peu de pluie sur nos sols. De plus, les mois de septembre et octobre particulièrement chauds, nous laissent présager une saison d’irrigation 2012 difficile si d’ici là aucune pluie salvatrice n’arrive.

En 2011, la consommation s'est élevée à 168 500 M3.

Le calcul du prix de l’eau se fait en fonction des dépenses de fonctionnement du réseau (électricité, entretien, réparations) et de la consommation en eau des irrigants.

Le Conseil Municipal a donc décidé de maintenir le prix du M3 d’eau d’irrigation à 0,13 €.
Pour les branchements à usage domestique (jardin, pelouse), ayant une consommation inférieure à 250 M3, le prix du M3 est de 0,26€.

Historique des 5 dernières années

  • 2007 Conso : 97 000 M3 Prix 0,20 €
  • 2008 Conso 132527 M3, prix O, 18€
  • 2009 Conso 154000 M3, Prix 0,15€
  • 2010 Conso 174 324 M3, Prix 0,13€
  • 2011 Conso 168 500 M3, Prix 0,13 €

Aménagement de la Plaine des sports

Les premiers travaux, visant à améliorer la sécurité ont été réalisés.

Le parking situé à proximité de la salle des sports a été agrandi et tracé. L’entrée et la sortie de l’aire de parking, ainsi qu’un sens de circulation ont été définis. Enfin l’éclairage public a été prolongé jusqu’à cette zone pour améliorer la visibilité le long de la chaussée et sécuriser l’accès pour les enfants qui viennent à pieds pratiquer une activité sportive.

L’aménagement de l’aire de loisirs de la plaine des sports devrait démarrer au printemps 2012.L’objectif des élus est de créer un espace pédagogique, convivial et ludique à proximité d’un lieu de vie et de rencontres permanent (la plaine des sports) ;

Actuellement, onze associations sportives, représentant plus de mille licenciés fréquentent le site. Nous souhaitons aménager les trois hectares de terrain restant disponible.
Afin de mettre en évidence les enjeux paysagers, un diagnostic de chaque zone a été réalisé.

Parmi les principales préconisations on trouve :

  • La piste de bi-cross doit être réaménagée en limitant la densification des résineux.
  • La ceinture végétale qui encadre l’aire de pratique de bi-cross ne contribue pas à créer un effet esthétique attractif auprès des différents publics, qu’ils soient pratiquants ou simples spectateurs.
  • La zone située derrière le gymnase et la salle de judo verra la création d’une aire de pique-nique et de jeux pour enfants.

L’intérêt de ce lieu repose sur sa proximité avec les deux salles dans un micro paysage affranchi des nuisances de la circulation. Double avantage en termes de sécurité pour les jeunes publics dont la surveillance par les adultes sera rendue plus facile et sereine.

Les deux bassins de rétention seront aménagés avec des barrières bois et des plantes aquatiques afin d’empêcher le franchissement de cette délimitation.

Le vaste espace pour l’instant dénudé de toute végétation verra l’installation d’un itinéraire pédestre parcourant l’intégralité des zones aménagées.

En bordure de ce cheminement nous trouverons une deuxième aire de pique-nique et une autre aire de jeux récréatifs.

L'entrée et le parking du stade de rugby feront l’objet d’un traitement paysager avec la plantation d’arbres locaux. Il s’agira de mieux matérialiser la mise en scène de l’entrée du stade par un fleurissement et une végétalisation plus chatoyante.

Une signalétique viendra informer le public des différentes activités de la zone de loisirs.

En conclusion, le projet vise à créer un véritable lieu de vie et de rencontre pour permette aux usagers qui vont cheminer sur les itinéraires de découvrir au premier regard les différentes aires aménagées. L’objectif étant de susciter une rythmique d’invitation à se poser et à profiter du lieu. Sa situation présente des enjeux majeurs, puisque la plaine des sports se situe à 400 mètres du futur éco-quartier et proche du bourg de Sainte-Bazeille.

Travaux rue du Port

Le syndicat intercommunal de protection des berges de la moyenne Garonne vient de réaliser des travaux sur la route qui mène aux berges de la Garonne.

Ces travaux visent à consolider la voie communale, car celle-ci subit régulièrement des dégradations lors des inondations.

Le syndicat bénéficie de participation financière des deux communes Marmande et Sainte Bazeille), de subventions (département, région) et des cotisations des propriétaires des parcelles protégées afin de financer les travaux nécessaires à l’entretien des digues.

L’association syndicale des digues de Sainte-Bazeille fut créée en juin 1946, en ayant pour objet la construction et l’entretien des ouvrages de défense contre les inondations de la Garonne.

En juin 1994, il est décidé de créer un syndicat intercommunal dénommé : « Syndicat mixte de protection contre les inondations de la moyenne Garonne »

Le syndicat est administré par un comité syndical composé de 10 membres titulaires et 10 suppléants élus :

  • 3 membres du conseil municipal de Marmande
  • 3 membres du conseil municipal de Sainte-Bazeille

Christian JADAS,
Adjoint aux Affaires Agricoles